Langue

YOLO : signification et origine d’un style de vie

Comme vous pouvez vous en douter, « YOLO » est l’acronyme de l’expression anglo-saxonne « You Only Live Once » (« Tu ne vis qu’une fois » en français). En revanche, ce que vous ignoriez peut-être, c’est l’origine de cette philosophie ou encore le sens exact qu’elle revêt aujourd’hui.

Que signifie « YOLO » ?

L’expression « YOLO » traduit une expérience épicurienne dont il s’agit de profiter avec une grande intensité pour ne rien regretter. Utilisée en fin de phrase, elle est très souvent employée sur les réseaux sociaux pour signifier un instant saisi, joyeux, insolite et unique que l’on souhaite partager avec son entourage. En réalité, « YOLO » serait tout simplement le « Carpe diem » des temps modernes…

Le « Carpe diem » 2.0

Eh oui ! La célèbre expression « Carpe Diem », écrite il y a plus de 2000 ans par le poète Horace, serait bel et bien l’ancêtre de « YOLO ». Avec ces mots, l’hédoniste invitait ses contemporains à cueillir le moment présent et à profiter de la vie, sous-entendu qu’il n’y en aurait qu’une. Ce n’est que des siècles plus tard que l’acronyme « YOLO » apparait pour la première fois…

Nous sommes en 1993, et « YOLO » est alors le nom d’une marque d’équipements sportifs. En 2004, c’est Adam Mesh, une personnalité de téléréalité et entrepreneur américain qui popularise l’acronyme en lançant une ligne de vêtements baptisée « YOLO ». En 2006, l’expression est réappropriée par Mickey Hart, le batteur du groupe de rock Grateful Dead, pour dénommer son ranch au prix d’achat excessivement élevé.

Si plusieurs artistes ont ensuite sorti des singles intitulés « You only live once », dont les Strokes en 2006, il faudra attendre 2011 pour retrouver l’acronyme énoncé en toutes lettres. On le doit au rappeur Drake qui utilise l’expression dans sa chanson « The Motto ». Dans ce titre, le compositeur et interprète canadien écrit les paroles « You Only Live Once, that’s the motto, YOLO » (« On ne vit qu’une fois, c’est la devise, YOLO », en français). Pour laisser une trace sur l’acronyme, le chanteur acquiert une gigantesque et impressionnante propriété dans la cité californienne de Calabasas qu’il baptisera « YOLO Estate ». Porté par l’idole des nouvelles générations, YOLO devient définitivement un mantra, voire un style de vie, une véritable philosophie.

Depuis, « YOLO » ne cesse d’accroître son écho dans le monde entier, avec un pic de popularité enregistré au printemps 2012. Il figure même dans le dictionnaire d’Oxford.

Toutes les deux secondes, un tweet contenant le hashtag #YOLO serait échangé. 

Découvrez la bière sans sucre YOLO, idéale pour se faire plaisir sans culpabiliser.  


Par Sarah Pirolli

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique